Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog


Venez faire un bout de route avec nous...

C'est parti depuis juillet 2005
pour 15 mois 18 mois autour du monde


N'hesitez pas à laisser vos commentaires et à vous inscrire à la newsletter



CARNETS DE VOYAGE

Paris-Pékin

Asie du Sud-Est

Inde

Nle-Zélande

       

Indonésie

Mexique

Cuba

Equateur

       

                           Pérou

Bolivie

Chili

Argentine

       

Afrique

Itinéraire

 

Ou sommes nous ?

De retour en France,
Au Boulou



 
Ajouter à vos Favoris

Archives

Foto de la semana

 
Couscous, Tagine

& palmier
7 septembre 2006 4 07 /09 /septembre /2006 05:29

 

 

Pour repartir de Leymebamba, on prend un des 3 micro-bus hebdomadaires. On arrive à Cajamarca après 12 heures de route de montagne bien caillouteuse, genoux sous le menton.

On reste moins de deux jours a Cajamarca, ville sans intérêt pour nous, si ce n'est qu on y trouve de bons fromages.

A Trujillo, ville située dans le désert près de la côte, on s'immerge dans les cultures Moché et Chimu, civilisations pré-incas. D'abord à la Huaca de la Luna, temple Moché, ancienne pyramide que chaque roi (ou équivalent ...) recouvrait d'un niveau supplémentaire. Les archéologues y creusent depuis 15 ans pour mettre à jour et conserver le site.

Image hébérgée par hiboox.com

Ensuite on visite le palais de Chanchan, ancienne ville Chimu construite en argile, qui semble avoir fondue sous le soleil et la pluie. Le site reste aujourd'hui interessant y impressionant.

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

 

On fait également un petit tour à Huanchaco, petite cité balnéaire où se mélangent surfeurs et pêcheurs.

Ces derniers pêchent sur des bâteaux bien particuliers, de frêles embarcations faites de roseaux : Les Caballitos de Totora.

 

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

 

On file après en direction de la cordillère blanche, une des plus hautes du monde. Plus de 50 pics font entre 5700 et 6800 mètres d'altitude. On s'arrête d'abord a Huaraz, ville laide mais point d'entrée touristique de la cordillère, ou des gens du monde entier viennent faire de l'alpinisme, ou plutôt de l'andinisme, et des treks. On prefère partir pour Caraz.

Repost 0
Published by Veromain - dans Pérou
commenter cet article
5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 20:00

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

Dès le lendemain de notre arrivée à Leymebamba, on part de bon matin avec Francisco, dit Pancho, qui sera notre guide pendant les trois prochains jours. On a loué des chevaux, des bottes et acheté à manger pour trois jours. On se rendra compte plus tard qu'on a oublié le riz dans la boutique. Drame national pour Pancho, nous on n'en mourra pas, ça fait 13 mois qu'on mange du riz tous les jours.

Image hébérgée par hiboox.com

Le chemin pour atteindre la lagune est très difficile mais les paysages sont splendides, ça monte beaucoup et les descentes ne sont pas plus faciles. Pauvres chevaux. Nous on ne l'aurait pas fait à pieds.

Image hébérgée par hiboox.com

Après 9 heures de route, et une demi heure de pause seulement, on arrive à la cabane ou on passera la nuit. Le confort est plus que rudimentaire, on est à 2 700 mètres d'altitude, il fait froid et on dort sur la paille. Pas d'eau courante, pas d'électricité. Un couple et un enfant vivent ici toute l'année, complétement à l'écart de la civilisation. Ils s'occupent du bétail et en vivent. La veille de notre arrivée, deux petites brebis sont nées et aujourd'hui, un veau a vu le jour. On goute le lait de la récente mère, une sorte de crème ou bouillie, c'est délicieux.

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

Le lendemain matin, il nous faut 2 heures de marche pour atteindre la lagune, puis deux heures de dure grimpette pour atteindre, enfin, las chulpas de la laguna. Comme Revash, ce sont des mausolées encastrés dans la falaise, où ont été dècouvertes plus de 200 momies en 1997, aujourd'hui en cours d'étude au musée de Leymebamba.

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

 

Le jour suivant, on remet ça, 8 heures de cheval pour retourner au village de Leymebamba, contents, on a fait une belle ballade, épuisés aussi, et pas fachés de retrouver une bonne douche chaude. Chanceux aussi, la lagune est trés proche de la jungle amazonienne et il pleut en moyenne 350 jours pas an. Nous on n'a pas eu une goutte !! 

   

 

Repost 0
Published by Veromain - dans Pérou
commenter cet article
4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 05:09

Voila maintenant 2 semaines que nous sommes dans le nord du Perou. Deux semaines plutot actives. Un premier arret a Chiclayo, grande ville tres commercante, qui n'a d'interet que le grand et tres interessant musee des tombes de Sipan. Un des plus beaux musees que l'on a eu l'occasion de visiter, et qui relate principalement la decouverte en 1988 de la tombe et des tresors du Senor de Sipan, datant de la civilisation Moche (8eme siecle). Les seigneurs de l'epoque se faisaient embaumer et ensevelir dans des sepultures dignes des pharaons egyptiens, recouverts de bijoux, et entoures de leurs femmes (bien jeunes), serviteurs, gardiens, et meme chiens et Lamas.

Image hébérgée par hiboox.com

Ruines de TUCUME, ca ressemble plus a un chateau de sable deglingue, ce sont en fait les ruines d'une vingtaine de pyramides

 

Puis on a file a Chachapoyas, dans la region Amazonas, plutot difficile d'acces. Peu de routes de cette region sont goudronnees, les transports peu nombreux et peu pratiques, donc peu confortables. Mais, tres peu touristique, cette region, coincee entre les Andes et la jungle amazonienne, vaut le detour, tout d abord pour ses paysages, puis pour ses nombreux sites archeologiques peu connus.

On a commence par la visite de Kuelap, plus grand site de la region, et une des plus grandes forteresses d'Amerique du Sud. La citadelle fortifiee qui date du 8eme siecle est perchee sur la montagne a 3000 metres d altitude et domine toute la vallee.

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Le site est immense et encore tres mysterieux, on le compare souvent au Machu Pichu. Un vrai bonheur, on avait le site pour nous tous seuls, si on excepte les archeologues et les lamas.

Image hébérgée par hiboox.com

Le lendemain, on quitte Chachapoyas pour Leymebamba, petit village de montagne. Grand luxe, on loue un taxi pour la journee, ce qui nous permet de faire un detour par les chulpas de Revash, ancien site funeraire encastre dans les falaises au beau milieu de nulle part, et accessible apres deux heures de marche. Ici comme dans beaucoup d'endroits similaires dans la region, ont ete retrouvees de nombreuses momies. Il faut savoir qu on a retrouve au Perou plus de momies qu'en Egypte.

Image hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.com

Des notre arrivee a Leymebamba et grace a la gentillesse des habitants qui ne sont pas encore pourris par le tourisme, on organise pour le lendemain une randonnee de trois jours a cheval pour atteindre la lagune des condors, appelee aussi la lagune des momies.

 

     

Repost 0
Published by Veromain - dans Pérou
commenter cet article
27 août 2006 7 27 /08 /août /2006 02:06

Et pour etre presque exhaustifs, voici encore plus de photos des animaux que l'on a pu cotoyer aux Galapagos :

 

 Image hébérgée par hiboox.com                       

 

 Iguanes terrestres

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

 

 

 

 

  Iguanes marins : ils nagent, pechent et crachent du sel ...

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

 

 

Et les fameuses tortues terrestres geantes : 

 

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

 

 

Image hébérgée par hiboox.com 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

 

Et l animal le plus repandu et le plus nuisible des Galapagos, Le Gringo des Galapagos, ici dans sa version sous-marine. Existe aussi en version terrestre, avec sandales et appareil photo :

 

Image hébérgée par hiboox.com

Repost 0
Published by Veromain - dans Equateur
commenter cet article
25 août 2006 5 25 /08 /août /2006 05:33

               

Les Galapagos sont aussi un paradis pour les oiseaux, essentiellement marins. Difficile d'être exhaustif, en voici un échantillon ...

 

Pélicans et fous à pattes bleues

Image hébérgée par hiboox.com

Encore des fous à pattes bleues qui pour pêcher, repèrent leur proie a plusieurs dizaines de mètres de hauteur, et sont capables après un impressionnant piqué, de plonger jusqu'à 3 mètres sous l'eau

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

Et encore ...

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 Les fous masqués, de la même famille que les fous à pattes bleues ... mais masqués

Image hébérgée par hiboox.com

L'albatros des Galapagos

 

 

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

 Albatros et Pélican

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

Faucon des Galapagos terminant son repas ... un fou à pattes bleues

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

Flamants roses

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

Le Mockingbird

 

 

 

Et notre prefere, un oiseau pas comme les autres, le pingouin :

Image hébérgée par hiboox.com

Repost 0
Published by Veromain - dans Equateur
commenter cet article
22 août 2006 2 22 /08 /août /2006 04:33

 

Voici un petit aperçu de ce que l'on peut voir sous l'eau ...

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

 

Repost 0
Published by Veromain - dans Equateur
commenter cet article
20 août 2006 7 20 /08 /août /2006 02:06

 

Image hébérgée par hiboox.com  

 

Les colonies de lions de mer sont nombreuses aux Galapagos. On les croise souvent, en groupe sur les plages ou échoués un peu n'importe où. Il faut parfois se méfier de ne pas en écraser un. Quand ils ne pechent pas, ils passent une bonne partie de la journée à roupiller. Ils sentent mauvais et leur cri est loin d'être mélodieux mais sont très sympathiques !!

 

Image hébérgée par hiboox.com

Celui-la n'a pas plus d'un jour ou deux

 

 Image hébérgée par hiboox.com

 Ils ont pourtant beaucoup de place,

mais ils aiment faire leur sieste en groupe

 

 

Image hébérgée par hiboox.com                       

 

 Réunion au sommet

 

En son et image :

 

Repost 0
Published by Veromain - dans Equateur
commenter cet article
18 août 2006 5 18 /08 /août /2006 01:53

 Image hébérgée par hiboox.com    

 

 

Nous voila de retour des iles Galapagos. 8 jours de croisiere sur un superbe voilier en bois du debut du 20eme siecle. Malgre nos doutes, le confort etait au rdv, même si les cabines etaient vraiment petites et les douches froides devaient se prendre assis sur les toilettes. Pas de luxe mais tres agréable, un cuisto hors pair, un bon guide et la vie a 17 personnes y compris l'equipage etait plutôt sympa.

 

 

 


 

Image hébérgée par hiboox.com

 

 

 

8 jours a naviguer sur l'ocean Pacifique, aux courants parfois un peu forts, au rythme des seances quotidiennes de snorkelling (plongee avec masque et tuba) et des differentes escales sur les iles, la plupart inhabitees (par l'homme en tout cas !) qui forment l'archipel des Galapagos.

Toutes ces iles sont de formation volcanique, plus ou moins recentes, et offrent des paysages incomparables et etonnants qu'on a peu l'habitude de voir.
Même si elles ne sont pas toujours idyliques, les iles des Galapagos ne laissent pas indifferent. Plages et dunes de sable fin, rochers, volcans, champs de lave et paysages lunaires se succedent au fil des jours de visite.

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

 

Image hébérgée par hiboox.com

 


Plus les iles sont jeunes, moins il y a de vegetation. Souvent seuls quelques cactus, quelques arbres et quelques plantes peuvent pousser, ce qui offre parfois un jeu de lumiere tres etonnant.

La visite de Charles DARWIN aux Galapagos au 19eme siecle, venu etudier la faune et la flore, lui a d'ailleurs permis de mettre au point sa theorie de l'evolution.

 

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

 Champs de lave volcanique

 

 

 Image hébérgée par hiboox.com

L'interet majeur réside dans les animaux qu'on y trouve, une grande partie étant endémique et ne peuvent être observés qu'ici.

Les milliers de lions de mer, iguanes et iguanes de mer, tortues géantes, pélicans et fous à pattes bleues ne sont que quelques exemples de la faune locale. Sans parler de la faune sous-marine, tortues de mer, requins, raies, poissons de toutes formes et couleurs, qui donnent l'impression à n'importe quel nageur avec un masque et un tuba de regarder un documentaire sur la vie sous-marine. Un bonnet rouge et on se prendrait presque pour le commandant Cousteau.

 

Le plus étonnant dans tout ca reste l'impassibilité des animaux face à l'homme. Ils n'ont pas peur et même les oiseaux se laissent approcher de très près. Un peu plus et ce sont eux qui nous prendraient en photo. Sous l'eau, les jeunes lions de mer ne demandent qu'à jouer avec les humains, tournant autour d'eux, les nargant et allant jusqu'à mordiller leurs palmes.

 

 

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

 

 

 A suivre ... plein d'autres photos ...

Repost 0
Published by Veromain - dans Equateur
commenter cet article
12 août 2006 6 12 /08 /août /2006 03:43

 Image hébérgée par hiboox.com    

Nous sommes en ce moment sur le SULIDAE, pour 8 jours de croisière autour des iles GALAPAGOS, à la découverte des tortues géantes, des cormorants, des Fou à pieds rouges et Fou à pieds bleus, des pingouins, des otaries, des dauphins, des baleines, des lions de mer ...  et bien d'autres encore.

Les photos dès notre retour sur la terre ferme le 17 aout.

 

 

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 

Repost 0
Published by Veromain - dans Equateur
commenter cet article
9 août 2006 3 09 /08 /août /2006 01:56

On est encore a Cuenca, mais plus pour très longtemps. Demain on prend un bus pour Guayaquil, plus grande ville de l'Equateur, sans trop d'intéret. On y restera qu'un seul jour, puis on prend l'avion direction...l'archipel des Galapagos, situé sur la ligne de l'Equateur, à quelques 1000 km des cotes equatoriennes. Les iles des Galapagos n'étaient pas du tout prevues au programme (et ni au budget d'ailleurs !!), on y pensait depuis un petit moment, et on a fini par craquer ... Faut dire que les photos qu'on a pu voir font rever, et puis on en etait tellement proche ... on verra si ca valait le coup d'exploser notre budget. Les Galapagos se visitent quasi exclusivement en voyage organisé, essentiellement en croisière, et pour les mois de juillet / aout les bateaux sont pleins plusieurs mois à l'avance. Autant vous dire qu'on a eu du mal a trouver des places libres et qu'on ne les a pas eues au meilleur prix !

Bref, nous embarquons pour 8 jours de croisière le 10 aout, sur le SULIDAE, un voilier en bois, un peu hors du temps, construit en 1901 (et en principe bien rénové).

 

 

Image hébérgée par hiboox.com

 Et notre parcours :

 

Image hébérgée par hiboox.com
Repost 0
Published by Veromain - dans Equateur
commenter cet article

Last News